fbpx
Changez d’attitude pour progresser 3 fois plus vite au piano

Changez d’attitude pour progresser 3 fois plus vite au piano

Parfois, des élèves sont frustrés de ne pas réussir à jouer certains passages comme ils le voudraient. La plupart du temps, le problème vient d’un entraînement négligé.

Ils ne s’entraînent pas de la bonne manière. Ils répètent les passages qui leur posent problème, mais trop rapidement, et en se reprenant toutes les trois secondes pour corriger une erreur. Ce n’est pas comme ça qu’ils pourront réussir à jouer leurs morceaux comme ils le voudraient.

Mais alors, comment faire pour progresser lorsque l’on s’entraîne ?

Travaillez lentement

C’est simple, il suffit de faire l’inverse ! Simple en principe, mais difficile à mettre en place, car ce n’est pas naturel. On a envie de jouer vite et de tout avoir tout de suite. Ce n’est pas pour rien que les élèves ont ce problème même s’ils savent comment il faut s’entraîner.

Mes élèves finissent tous par s’entraîner lentement à force que je leur répète, mais du moment où ils commencent à prendre des cours, à celui où ils s’entraînent lentement, il s’écoule parfois plusieurs semaines, voire plusieurs mois. A partir du moment où ils comprennent qu’il faut jouer lentement pour progresser, les progrès en deviennent démultipliés.

Choisir un tempo lent permet d’avoir conscience de ce que l’on joue. Un tempo lent permet d’anticiper les notes suivantes et surtout de comprendre les erreurs et de pouvoir les répéter correctement plutôt que de s’y reprendre à trois ou quatre reprises (ce qui fait parfois cinq répétitions ratées, qui ne servent donc à rien et font retenir des mauvais mouvements).

Pour la pratique : plus lent est le tempo, plus rapide sont les progrès.

Préceptes du Gourou

Ayez conscience

En s’entraînent lentement, on peut se concentrer sur différents aspects : le mouvement du poignet, le doigté, le son… Tiger Woods s’est entraîné des milliers de fois chaque jour à répéter les mêmes gestes, mais il ne répétait pas de la même manière à chaque fois. Il focalisait son attention sur un aspect différent. Au piano, c’est impossible à faire rapidement.

Tiger Woods répétait de nombreuses fois le même geste

Lorsque l’on joue vite, on ne fait que renforcer notre mémoire des doigts. Souvent, et surtout au début, cette mémoire est fragile. Elle devrait être accompagnée des autres mémoires pour être plus solide et c’est en travaillant lentement qu’on les développe. À un tempo lent, vous aurez conscience des déplacements de notre main et de nos doigts pour réussir à bien jouer et c’est cette conscience qui vous fera progresser.

Jouer lentement pourrait s’apparenter à de la méditation en pleine conscience. Lorsque l’on médite, on ramène sans cesse notre attention vers notre respiration par exemple. Au piano c’est pareil : avoir l’esprit concentré sur la pratique est bien plus productif qu’avoir l’esprit qui vagabonde. Cela sous-entend de repérer les fausses notes, savoir pourquoi on les a faites et les corriger avec beaucoup d’attention.


La musique est un art et cet art commence pendant la pratique.

Préceptes du Gourou

Vous l’aurez compris, pour honorer cette art de la pratique musicale, le plus simple est de jouer lentement.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Profitez d'un cours vidéo gratuit et jouez votre premier morceau en 30 minutes !

1) Je vous montre les notes au piano et comment les apprendre

2) Je vous explique la partition en vous donnant des astuces pour apprendre à la lire

3) Je montre au piano comment apprendre à jouer le morceau !

A l'issue de ce cours vidéo, vous serez capable de jouer votre premier morceau !

 

You have successfully subscribed to the newsletter

Une erreur est apparue. Essayez à nouveau.

Piano Gourou will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.